Hilldale date Larsen

par | 27, Mar 2020 | Interviews, Tous les articles | 0 commentaires

Le jeudi 20 février, nous avons eu un date avec le groupe de musique pop : Hilldale. Armés de nos questions de jeunes blogueurs culturels, nous les avons retrouvés pour écouter leurs balances puis ils nous ont invités dans leur loge. Cette team aux influences hétéroclites a pris le temps de répondre à nos questions : Pourquoi ce nom de scène ? Comment Miranda est-elle arrivée dans le groupe ? Quel est le concert de leur rêve ? L’interview intégrale est à lire, à voir et à écouter dans la vidéo ci-dessous

Votre Ep s’appelle Jelly Dreams, soit Les Rêves de Gelée, pourquoi ?

Lucas : Le nom est arrivé après le visuel du disque : c’est une pédale de guitare dans un gelée anglaise, une sorte de jelly anglaise. Cette idée-là est venue après coup, une fois qu’on a eu ça. Et puis vu qu’on fait une pop un peu guimauve, rêveuse… Cela fait penser aux rêves, aux dreams. On n’a pas trouvé le nom du siècle mais le nom sonne pas trop mal !

Pourquoi le nom de Hilldale ?

Charlie :  Avec Julien, le guitariste du groupe, on a plein de références vers les années 80-90, et Hilldale ça vient de Retour vers le futur 2, et on l’a vu genre 15 000 fois et c’est comme ça que c’est venu. Mais ça aurait pu s’appeler aussi d’un truc d’Indiana Jones ou Jurassic Park !

Miranda : un truc cliché, bien dégueu…